La galerie de :
La Sucrière

Et si l’on inversait l’attitude classique de l’occidental bien-pensant se rendant chez les gentils indigènes ? Dans son docu-fiction " Iracema (de Questembert) " réalisé pour la Biennale, Maria Thereza Alves raconte l’histoire ambigüe d’une jeune indigène du village reculé de Corubime au Brésil. Celle-ci entreprend un long voyage qui la mène de São Paulo jusqu’en France, où elle apprend qu’elle vient d’hériter de son père. Iracema est désormais propriétaire d’un vaste domaine que les autorités locales préfèreraient lui racheter plutôt que de le laisser entre les mains d’une " sauvage ". N’écoutant que son courage, notre jeune héroïne se bat pour conserver son bien et y fonde l’Institut Questembert pour l’art et la science. Elle prononce des discours au Forum social mondial de Porto Alegre et entreprend de rencontrer artistes et penseurs. En analysant la France et plus largement les réflexes culturels d’un point de vue " extérieur ", Maria Thereza Alves interroge aussi les positions de force et de faiblesse qu’induisent les automatismes qui régissent les sociétés occidentales.

Avec le soutien de la Villa Medici, Rome.

Maria Thereza ALVES
Iracema (de Questembert), 2009
Photos: Blaise Adilon
photo 28/58
Photo précédentePhoto suivante
La Sucrière
2ème étage
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les lieux
    Bookmark and Share

La Sucrière

Construite dans les années 30 et agrandie en 1960, la Sucrière est une ancienne usine de sucre utilisée comme entrepôt jusque dans les années 90. Elle est réaménagée en 2003à l'occasion de la Biennale et en devient le lieu emblématique, au cœur du nouveau quartier de la Confluence.
L'entrée dans cet espace d'exposition de 7000m² se fait par les anciens silos. Le public parcoure ainsi le chemin emprunté par les anciens arrivages de sucre.

La Biennale est organisée en cinq chapitres : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive, un Autre monde est possible, Vivons ensemble et Veduta. A chacun d’entre eux correspond une couleur, précisée sur les plans d’exposition ainsi que dans les espaces.
La Sucrière accueille trois des chapitres de la Biennale : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive et un Autre monde est possible.

Comment y aller ?



Les artistes exposés :


 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|