La galerie de :
La Sucrière

Des structures en bois, des camionnettes, des graffitis, des sculptures taguées et des couleurs qui débordent dans des motifs à la fois décoratifs et hard-edge : l’oeuvre de Barry McGee explose naturellement au visage du spectateur. Barry McGee est l’une des personnalités qui a su le mieux concilier une pratique du graff et de l’art urbain avec une véritable maîtrise des matériaux et une technicité d’ingénieur. Son oeuvre, délibérément ouverte à la culture de la rue, incarne une zone tampon entre l’art érudit et l’art dit " populaire ", un domaine des possibles qui fait fi des directives et injonctions urbaines propres à la vie des grandes métropoles.

Avec le soutien de Montana Colors.

Barry McGEE
Installation, 2009
Photos: Blaise Adilon
photo 57/58
Photo précédentePhoto suivante
La Sucrière
Rez-de-chaussée
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les lieux
    Bookmark and Share

La Sucrière

Construite dans les années 30 et agrandie en 1960, la Sucrière est une ancienne usine de sucre utilisée comme entrepôt jusque dans les années 90. Elle est réaménagée en 2003à l'occasion de la Biennale et en devient le lieu emblématique, au cœur du nouveau quartier de la Confluence.
L'entrée dans cet espace d'exposition de 7000m² se fait par les anciens silos. Le public parcoure ainsi le chemin emprunté par les anciens arrivages de sucre.

La Biennale est organisée en cinq chapitres : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive, un Autre monde est possible, Vivons ensemble et Veduta. A chacun d’entre eux correspond une couleur, précisée sur les plans d’exposition ainsi que dans les espaces.
La Sucrière accueille trois des chapitres de la Biennale : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive et un Autre monde est possible.

Comment y aller ?



Les artistes exposés :


 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|