La galerie de :
La Sucrière
En relation avec son projet réalisé avec le collectif YAH Lab présenté au rez-de-chaussée de la Sucrière, Liu Qingyuan expose aussi une série d’affiches qui mettent en scène des images tirées de la culture chinoise traditionnelle, passées au prisme de son ironie. La collision entre la technique ancienne du bois gravé utilisée par l’artiste et son efficacité frappante (blancs et noirs évidés, lignes simples sans détails inutiles, évidence du message) crée un lien inédit entre une iconographie qui se voudrait traditionnelle et des images publicitaires contemporaines qui nous sautent constamment à la figure. En décalant légèrement cet état de fait par le biais d’une technique d’impression qui rend ces affiches précieuses, Liu Qingyuan révèle à la fois la teneur de ces messages et leur grande vacuité.
Quingyuan LIU & YAH Lab
Affiches, 2009
Photos: Blaise Adilon
photo 30/58
Photo précédentePhoto suivante
La Sucrière
1er étage
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les lieux
    Bookmark and Share

La Sucrière

Construite dans les années 30 et agrandie en 1960, la Sucrière est une ancienne usine de sucre utilisée comme entrepôt jusque dans les années 90. Elle est réaménagée en 2003à l'occasion de la Biennale et en devient le lieu emblématique, au cœur du nouveau quartier de la Confluence.
L'entrée dans cet espace d'exposition de 7000m² se fait par les anciens silos. Le public parcoure ainsi le chemin emprunté par les anciens arrivages de sucre.

La Biennale est organisée en cinq chapitres : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive, un Autre monde est possible, Vivons ensemble et Veduta. A chacun d’entre eux correspond une couleur, précisée sur les plans d’exposition ainsi que dans les espaces.
La Sucrière accueille trois des chapitres de la Biennale : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive et un Autre monde est possible.

Comment y aller ?



Les artistes exposés :


 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|