La galerie de :
La Sucrière

Les oeuvres d’Adel Abdessemed ont un fort impact émotionnel et visuel, provoqué par une violence sourde et une puissance d’expression, de transgression et de dérision salutaires. Avec la série de photographies exposée ici et accompagnée de deux vidéos, Abdessemed réinvente le monde et sa violence animale. En mettant en scène des animaux exotiques dans l’espace urbain, en posant lui-même dans les bras d’une statue de Lincoln au beau milieu des rues de New York ou, déguisé en gorille, passant la bague au doigt d’une jolie mariée, l’artiste brouille les frontières entre art et vie privée, entre représentation de soi et animalité, et s’insère dans la zone floue qui fait de nous tous des êtres humains, beaucoup plus complexe que la façade policée que nous composons à l’égard de nos contemporains et voisins. Deux courts films montrent chacun un pied écrasant rageusement une canette de Coca-Cola ou un micro. " Foot On " (" pied sûr ") et " Talk is Cheap " (" c’est facile de parler ") sont à la fois lourds de sens et d’une grande ambiguïté. Constitués de deux plans très rapides, les films ont un aspect hypnotique et martelant qui ouvre des horizons vertigineux dans les failles les plus secrètes de notre esprit.

Adel ABDESSEMED
Série de 11 photographies, 2005-2009
photo 2/58
Photo précédentePhoto suivante
La Sucrière
Rez-de-chaussée
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les lieux
    Bookmark and Share

La Sucrière

Construite dans les années 30 et agrandie en 1960, la Sucrière est une ancienne usine de sucre utilisée comme entrepôt jusque dans les années 90. Elle est réaménagée en 2003à l'occasion de la Biennale et en devient le lieu emblématique, au cœur du nouveau quartier de la Confluence.
L'entrée dans cet espace d'exposition de 7000m² se fait par les anciens silos. Le public parcoure ainsi le chemin emprunté par les anciens arrivages de sucre.

La Biennale est organisée en cinq chapitres : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive, un Autre monde est possible, Vivons ensemble et Veduta. A chacun d’entre eux correspond une couleur, précisée sur les plans d’exposition ainsi que dans les espaces.
La Sucrière accueille trois des chapitres de la Biennale : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive et un Autre monde est possible.

Comment y aller ?



Les artistes exposés :


 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|