La galerie de :
La Sucrière

Les dessins de barrière de sécurité de Bani Abidi sont le résultat de nombreuses déambulations dans Karachi et constituent un répertoire topographique des différents modèles de barrage situés à proximité des ambassades, des aéroports et autres lieux dits « sensibles », de manière à prévenir toutes possibilités d’émeutes, de rassemblement ou d’intrusion dans ces bâtiments officiels. Certaines barrières affirment leur aggressivité, d’autres au contraire sont ornée de plantes grasses, comme un déguisement qui chercherait à les fondre dans le reste du mobilier urbain. Quant aux dessins d’interphones réalisés sur le même principe, leurs formes anodines et leur couleur grise les assimilent au décor administratif. L’irruption du pouvoir, sous ses formes les plus évidentes ou les plus discrètes, est au cœur de l’œuvre de Bani Abidi. Avec humour, l’artiste démonte les mécanismes à l’œuvre dans les différentes typologies de protection ; elle n’en garde que certaines caractéristiques significatives et quasi décoratives, comme dans un catalogue, neutralisant du même coup la fonction première de ces objets symboliques.

Bani ABIDI
Intercommunication Devices, 2008
Photos: Blaise Adilon
photo 12/58
Photo précédentePhoto suivante
La Sucrière
Rez-de-chaussée
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les lieux
    Bookmark and Share

La Sucrière

Construite dans les années 30 et agrandie en 1960, la Sucrière est une ancienne usine de sucre utilisée comme entrepôt jusque dans les années 90. Elle est réaménagée en 2003à l'occasion de la Biennale et en devient le lieu emblématique, au cœur du nouveau quartier de la Confluence.
L'entrée dans cet espace d'exposition de 7000m² se fait par les anciens silos. Le public parcoure ainsi le chemin emprunté par les anciens arrivages de sucre.

La Biennale est organisée en cinq chapitres : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive, un Autre monde est possible, Vivons ensemble et Veduta. A chacun d’entre eux correspond une couleur, précisée sur les plans d’exposition ainsi que dans les espaces.
La Sucrière accueille trois des chapitres de la Biennale : la Magie des choses, l’Eloge de la dérive et un Autre monde est possible.

Comment y aller ?



Les artistes exposés :


 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|