La galerie de la Biennale

Un théâtre d’ombres, des landaus qui projettent des ombres immenses sur les murs, des gobelets remplis d’un liquide rouge qui évoque aussi bien le vin que le sang, la théâtralisation concrète de torchons pris dans le flux lumineux d’un projecteur vide de toute image… L’art dramatique d’Eulalia Valldosera suggère une constellation de moments centrés sur le corps, l’intimité domestique et les objets du quotidien. Les archétypes féminins ont une place centrale dans son oeuvre, qui dissèque et interroge l’environnement familial, la maternité, les fluides corporels ou le regard masculin. Le nom même des oeuvres (" La Cuisine ", " Les Périodes ", " Le Lampadaire ", " Dépendances ") emprunte à l’idée de scène où se joue l’avenir du monde. Les actions que peuvent réaliser les spectateurs (en modifiant l’ordre des torchons ou en poussant sur ses rails le landau-projecteur) sont autant de scénarios possibles qui échappent au contrôle de l’artiste et à la protection des oeuvres dont l’institution qui les accueille a la charge.

Avec le soutien de la Seacex, Madrid.

Eulàlia VALLDOSERA
El periodo, 2006-2009
Photos: Blaise Adilon
photo 63/81
Photo précédentePhoto suivante
La Sucrière
2ème étage
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Le commissaire
    Bookmark and Share

Hou Hanru

Commissaire de la Biennale de Lyon 2009

Né en Chine en 1963, et travaillant entre Paris et San Francisco, Hou Hanru mène une activité prolifique et dynamique de critique et de commissaire. Il est Directeur des Expositions et des Programmes Publics ainsi que titulaire de la Chaire d'Etudes Scénographiques et Muséologiques au San Francisco Art Institute.

photo : Osama DawodHou Hanru
photo : Osama Dawod
Hou Hanru a obtenu ses premier et deuxième diplômes à l'Académie Centrale des Beaux-arts de Pékin, où il a suivi une formation en histoire de l'art. Il a conseillé plusieurs institutions culturelles au plan international dont le Solomon Guggenheim Museum à New York, le Fonds Deutsche Bank à Francfort, le Walker Art Center à Minneapolis et le Musée Kumamoto d'Art Contemporain au Japon. Il est enseignant et conférencier auprès de nombreuses institutions dont le Rijksakademie van Bildende Kunsten à Amsterdam et le HISK à Gand.
Hou Hanru est correspondant de Flash Art International et collabore régulière-ment à d'autres revues d'art contemporain : Art It, Art and Asia Pacific, Yi Shu...
Il a assuré le commissariat de nombreuses expositions : aux Walter and McBean Galleries du San Francisco Art Institute, depuis 2006, accueillant des artistes tels que Sarkis, Allora & Calzadilla, Jens Haaning, Adel Abdessemed, Teddy Cruz & Pedro Reyes et Yan Pei Ming, ainsi que des expositions collectives dont « World Factory », « Wherever We Go »... ; « Too Early for Vacation », EV + A 2008, Limerick, Irlande, 2008 ; « Trans(cient) City » et « Global Multitude » au Luxembourg, 2007 ; « Not Only Possible, But Also Necessary - Optimism in The Age of Global Wars », à la 10ème Biennale d'Istanbul en 2007 ; « Everyday Miracle, four woman artists in the Chinese Pavilion (Shen Yuan, Yin Xiuzhen, Kan Xuan, Cao Fei) », à la 52ème Biennale de Venise en 2007 ; « Laboratoire pour un Avenir Incertain (Laboratory for an Uncertain Future) », au Grand Palais à Paris en 2006 ; « Go Inside », à la 3ème Biennale de Tirana en 2005 ; « Beyond - An Extraordinary Space of Experimentation for Modernization » à la 2ème Triennale de Guangzhou en 2004-2006 ; La Nuit Blanche à Paris en 2004 ; « Z.O.U, Zone of Urgency » à la Biennale de Venise en 2003 ; la Biennale de Gwangju en 2002 ; et «Shanghai Spirit » à la Biennale de Shanghai en 2000.

 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|