La galerie de :
P. CABRITA REIS
En découvrant l’Entrepôt Bichat, Pedro Cabrita Reis décide dans un premier temps de l’encombrer de matériaux de constructions, principalement de béton précontraint destiné aux travaux publics. Puis, devant les qualités d’un espace laissé dans son jus et marqué des symptômes d’une activité semble-t-il à jamais interrompue (Bichat servit d’arsenal puis de garage jusqu’à un incendie dans les années 80), l’artiste décide de le toucher le moins possible. Comme un « déjà-là » (ready-made), Pedro Cabrita Reis fait de Bichat un volume de lumière dessiné dans l’espace avec des néons qui jouent avec le temps atmosphérique et les alternances diurnes et nocturnes. Les néons industriels révèlent l’espace de l’Entrepôt, ses défauts et ses qualités, ses vides et ses pleins. Certains traits lumineux flottent dans l’air, d’autres sont à même le sol ou suspendus, comme en déséquilibre. Pour la Biennale, l’artiste réalise également « Le Bureau », œuvre installée cette fois dans la structure porteuse d’un bâtiment attenant à la Sucrière et en cours de démolition.
Pedro CABRITA REIS
Les Dormeurs, 2009
Photos: Blaise Adilon
photo 1/2
Photo précédentePhoto suivante
L'Entrepôt Bichat
Entrepôt
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les artistes
    Bookmark and Share

Pedro CABRITA REIS

Né en 1956 à Lisbonne, Portugal où il vit et travaille.

Pedro Cabrita Reis explore les relations entre l’art, l’espace et l’architecture. Ses sculptures et installations subliment des matériaux industriels et autres éléments de construction standardisés qui sont à la fois familiers et triviaux. Les réminiscences que suscitent ces matériaux rendent le réel infiniment fragile et génèrent ainsi une véritable alchimie du quotidien. Pour la Biennale 2009, Pedro Cabrita Reis investit la totalité de l’Entrepôt Bichat dans lequel il réalise un « dessin » au néon en 3 dimensions.



Les oeuvres exposées :

Les Dormeurs
Le Bureau

Lieux d'exposition :




 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|