La galerie de :
T.A.M.A. - Project "Side Effect"
Deux artistes (Lucy Orta et Maria Papadimitriou) et une commissaire d’exposition (Gabi Scardi) étudient depuis des années la situation des Roms en Europe. Cette oeuvre collective est menée parallèlement à un projet interdisciplinaire financé par l’Union européenne impliquant quatre pays (l’Italie, le Royaume-Uni, la Grèce et la Roumanie). Si les Roms (gitans, tziganes…) sont reconnus comme ethnie à part entière par l’UE, ils n’en demeurent pas moins le peuple face auquel les préjugés et les stéréotypes demeurent les plus vivaces. Pour les membres du Temporary Autonomous Museum for All, les Roms, dans leur diversité, incarnent en fait le paradigme de ceux qui aspirent à leur autonomie sans pour autant renoncer à une place légitime dans le discours public : " Si l’on considère que l’habitat est le miroir de celui qui y vit, alors les habitats des Roms sont le miroir du monde dans lequel nous vivons " (Maria Papdimitriou).
T.A.M.A. - Project "Side Effect"
Side Specific, 2009
Photos: Blaise Adilon
photo 1/2
Photo précédentePhoto suivante
Musée d'art contemporain
1er étage
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les artistes
    Bookmark and Share

T.A.M.A. - Project "Side Effect"

Collectif créé en 1998 par Lucy Ota, Maria Papadimitriou et Gabi Scardi.

Le collectif a invité à l’occasion de la Biennale de Lyon les artistes suivants :
Alessandro Quaranta
Phoebe Giannisi
Pavel Braila
Zelimir Zilnik
Paola di Bello
Sitki Kosemen
Enzo Umbaca
UNLAB (Andreas Faoro, Francesca Rizzetto)
Ioan Florin Tala

Deux artistes (Lucy Orta et Maria Papadimitriou) et une commissaire d’exposition (Gabi Scardi) étudient depuis des années la situation des Roms en Europe. Cette oeuvre collective est menée parallèlement à un projet interdisciplinaire financé par l’Union européenne impliquant quatre pays (l’Italie, le Royaume-Uni, la Grèce et la Roumanie). Si les Roms (gitans, tziganes…) sont reconnus comme ethnie à part entière par l’UE, ils n’en demeurent pas moins le peuple face auquel les préjugés et les stéréotypes demeurent les plus vivaces. Pour les membres du Temporary Autonomous Museum for All, les Roms, dans leur diversité, incarnent en fait le paradigme de ceux qui aspirent à leur autonomie sans pour autant renoncer à une place légitime dans le discours public : " Si l’on considère que l’habitat est le miroir de celui qui y vit, alors les habitats des Roms sont le miroir du monde dans lequel nous vivons " (Maria Papdimitriou).



Les oeuvres exposées :

Side Specific

Lieux d'exposition :



 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|