La galerie de :
XIJING MEN

La ville de Xijing (西京, c’est-à-dire la " Capitale de l’Ouest ") n’existe pas encore sur les cartes d’Asie du Sud-Est. Elle est pourtant le pendant géographique de Pékin (北京, qui signifie littéralement " capitale du Nord "), de Nanjing (南京, la " Capitale du Sud ") et de Tokyo (東京, la " Capitale de l’Est "). Depuis quelques années, les Xijing Men, composés du Coréen Gimhong Sok, du Chinois Chen Shaoxiong et du Japonais Ozawa Tsuyoshi, incarnent de toutes les manières possibles une micro-nation potentielle qui se déplace au gré des expositions – et qui rassemble, faut-il le préciser, trois citoyens de trois nations qui ont longtemps entretenu des rapports radicaux d’hostilité. Après l’organisation de Jeux olympiques en parallèle à ceux de Pékin ou la " découverte " fortuite de faux textes historiques, les Xijing Men " reconstituent " pour la Biennale un appartement-témoin, celui du président du Xijing Land, entouré de sable et de cactus. Un drapeau et des vidéos apportent une touche finale à un projet dont le but est l’intégration de Xijing comme ville à part entière dans le monde virtuel de Google et des plans interactifs.

Avec le soutien du Jardin Botanique de la Ville de Lyon.

XIJING MEN
I Love Xijing - the daily life of Xijing President, 2009
Photos: Blaise Adilon
La Sucrière
2ème étage
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les artistes
    Bookmark and Share

XIJING MEN

Collectif créé en 2007, composé de :
CHEN Shaoxiong
né en 1962 à Shantou, Chine. Vit et travaille à Guangzhou.
Tsuyoshi OZAWA,
né en 1965 à Tokyo, Japon Vit et travaille à Tokyo.
Gimhongsok,
né en 1964 à Séoul, Corée Vit et travaille à Séoul.

Pékin (北京) signifie littéralement « capitale du Nord », Nanjing (南京) « Capitale du Sud » et Tokyo
(東京) « Capitale de l’Est ». Ne manque plus que Xijing (西京), la « Capitale de l’Ouest » que les Xijing Men (soit le coréen Gimhong Sok, le chinois Chen Shaoxiong et le japonais Ozawa Tsuyoshi) ont decidé de construire peu à peu. Leur but ultime, après des projets incluant des projections vidéos et l’organisation des jeux olympiques de Xijing en même temps que ceux de Pékin, consiste à faire en sorte que Xijing soit intégrée et enregistrée comme ville à part entière dans le monde virtuel de Google. Ils proposent pour la Biennale une nouvelle étape de la construction de Xijing en tant qu’État indépendant.



Les oeuvres exposées :

I Love Xijing - the daily life of Xijing President

Lieux d'exposition :



 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|