La galerie de :
D. PERJOVSCHI

Après avoir exercé ses talents dans la presse roumaine de l’après-Ceausescu, Dan Perjovschi trace désormais ses petites images mordantes sur les murs des musées et des centres d’art : en quelques lignes et une poignée de mots, l’artiste pointe les grandes questions du monde avec la plus grande décontraction : partage des richesses, mondialisation, marché de l’art ou réchauffement climatique. D’un seul trait, il transforme un ensemble de gratte-ciel en un village surmonté d’un clocher ; d’un mot, il change le sens d’un même dessin. Perjovschi prend à témoin les contradictions des discours ambiants, les simplifications extrêmes des aléas du monde, de la complexité niée, et la plupart du temps ramenée à des couples binaires : blanc/noir, riche/ pauvre, correct/incorrect… Tableau noir, craie blanche : la fragilité des dessins de l’artiste ajoute à la volatilité naturelle du regard qu’il pose sur la société contemporaine.

Avec le soutien de Haulotte France / Avec le soutien de Lombard-Freid Projects, New York ; l’Institut Culturel Roumain, Paris

Dan PERJOVSCHI
The everyday drawings 1, 2009
Photos: Blaise Adilon
La Sucrière
Rez-de-chaussée
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les artistes
    Bookmark and Share

Dan PERJOVSCHI

Né en 1961 à Sibiu, Roumanie.
Vit et travaille à Bucarest.

Après avoir exercé ses talents dans la presse roumaine de l’après-Ceausescu, Dan Perjovschi jette son dévolu sur les murs des musées et des centres d’art : en quelques lignes et une poignée de mots, l’artiste fait mouche sur les grandes questions du monde (partage des richesses, mondialisation, réchauffement climatique ou marché de l’art), avec humour et bienveillance.



Les oeuvres exposées :

The everyday drawings 1
The everyday drawings 2

Lieux d'exposition :



 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon