La galerie de :
A. PACI
L’oeuvre d’Adrian Paci est une installation complète, qui inclut le projecteur et ses cliquetis – lesquels viennent perturber la bande-son – jusqu’au faisceau lumineux qui se rejoue dans les images. Celles-ci représentent des enfants qui s’emparent de morceaux de miroirs pour évoluer ensuite dans un paysage pastoral. En latin, " Per Speculum " signifie " de l’autre côté du miroir " ; ce miroir, entre les mains des jeunes acteurs, devient source lumineuse et transperce littéralement l’écran de projection jusqu’à fondre ses reflets dans le faisceau du projecteur. L’illusion cinématique déjà complexe devient alors parfaite : la luxuriance des décors, la tourmente d’un jeu qui tourne à la panique, les branches de l’arbre sur lesquelles les enfants viennent se percher, la fragmentation et la reconstitution des images à travers le verre brisé du miroir concourent à la création d’une ambiance méditative nourrie des grands mythes et de la peinture classique.
Adrian PACI
Per Speculum, 2006
Photos: Blaise Adilon
La Sucrière
1er étage
Comment y aller ?
L'édition 2009 > Les artistes
    Bookmark and Share

Adrian PACI

Né en 1969 à Shkoder, Albanie.
Vit et travaille à Milan.

Les grands mythes et la peinture classique nourrissent l’oeuvre d’Adrian Paci. Vivant en Italie depuis la fin des années 90, l’artiste d’origine albanaise utilise sa propre expérience de l’exil que l’on retrouve, transmué dans ses films et photographies. Si Adrian Paci tentait au début de sa carrière de retrouver les racines d’un passé à jamais disparu, il se tourne désormais vers des mises en scène et des scénarios qui rendent universelle cette expérience personnelle de l’exil, finalement partagée par un très grand nombre.



Les oeuvres exposées :

Per Speculum

Lieux d'exposition :



 


Les partenaires de la biennale

La Biennale de Lyon est un événement des Biennales de Lyon

English Version
|
|
|
|
|
|